09 mai 2018

Deuil périnatal #2 : trouver l'apaisement dans l'Islam

Salam alaykoum, bonjour!

 

quand un tel choc vous parvient (voir cet article) , il faut trouver le moyen de soulager sa peine, de trouver la force d'avancer. Pour ma part, la foi et la confiance en Allah a été un réel soutien, un pilier pour ne pas s'écrouler, un câble auquel s'agripper. J'ai vraiment du mal à imaginer vivre l'épreuve de la perte d'un enfant (ou toute autre épreuve d'ailleurs) sans tout cela...

S'en remettre complètement à notre Créateur et à ce qu'Il nous a destiné m'a apaisé. Cela permet d'accéder rapidement à l'acceptation, sans nier notre peine mais en nous libérant pour continuer le cours de notre vie.

Louanges à Allah qui amène la tranquillité dans notre coeur lorsqu'on se tourne vers Lui.

Voilà ci dessous quelques versets du Coran et hadiths du Prophète ( صلى الله عليه وسلم) qui aident beaucoup (liste non exhaustive):

 

بسم  الله  الرحمان  الرحيم

 

  •  " Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, qui disent, quand un malheur les atteint: "Certes nous sommes à Allah, et c'est à Lui que nous retournerons." Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les bien-guidés ." [sourate 2 versets 155-156-157]

 

  • " Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. (...)" [sourate 2 verset 286]

 

  • "Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: "Nous croyons!" sans les éprouver? " [sourate 29 verset 2]

 

  • Allâh تعالى dit (traduction rapprochée) :

    «Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allâh qui sait, alors que vous ne savez pas.»  [sourate 2 verset 216]

 

  • D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Celui à qui Allah veut du bien il l'éprouve (*) ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5645)

(*) Ceci afin que l'épreuve soit pour lui une expiation de ses péchés.

 

  • Le Prophète ( صلى الله ع ليه وسلم) a dit:

"Aucune indisposition ne touche le croyant ni difficulté ni maladie ni peine ni même le souci qui le préoccupe sans que cela n'expie certains de ses péchés."cher le croyant et la croyantedans son corps, sa famille et ses biens jusqu'à ce qu'il rencontre Allah sans avoir la moindre faute." (Bukhari, Mouslim)

  • Il  (صلى الله ع ليه وسلم ) a dit également:

"Le malheur ne cesse de toucher le croyant et la croyante dans son corps, sa famille et ses biens jusqu'à ce qu'il rencontre Allah sans avoir la moindre faute".  (Ahmad, Bukhari, AlTirmidhi)

 

  • Abû Yahyâ Suhayb ibn Sinân rapporte ces paroles de l’Envoyé de Dieu (saw) :

" Le croyant a une destinée étonnante ! Tout ce qui lui advient est bénéfique, et cela n’est réservé qu’à lui seul. En effet, lorsqu’un bien lui échoit, il remercie Dieu et ceci est un bien pour lui. Et s’il est victime d’un malheur, il se montre patient et cela est aussi un bien pour lui."

 (Rapporté par Muslim)

 

  • Sa’d ( رضي الله عنه ) dit : J’ai demandé au messager d’Allah (صلى الله ع ليه وسلم): quels sont les gens les plus éprouvés ? Il ( صلى الله عليه وسلم) a dit :

« Les gens les plus éprouvés sont les prophètes puis ceux qui leur succèdent en degré. L’homme est éprouvé selon le degré de sa piété. Si sa foi est solide, son épreuve est encore plus dure, et si sa foi n’est pas solide, il sera éprouvé selon le degré de sa foi. Le croyant ne cesse d’être éprouvé jusqu’à ce qu’il marche sur terre lavé de toute faute."

{Rapporté par El-Tirmidhi, Ibn-Mâjah, El-Dârimi, El-Tahhâoui, Ibn-Hibbân, El-Hâkim et Ahmed avec une chaîne de transmission authentique}.

 

  • D'après Jabir (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Celui qui perd trois enfants et patiente en recherchant la récompense rentre dans le paradis ».

Nous avons dit: Ô Messager d'Allah! Et deux ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Et deux ».
Mahmoud Ibn Labid (qu'Allah l'agrée) a dit à Jabir (qu'Allah l'agrée): Je pense que si vous aviez dit: -Et un ?- il aurait dit: Et un.
Jabir (qu'Allah l'agrée) a dit: Par Allah, moi aussi je pense cela.
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2006)

 

  • D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Les enfants morts des musulmans sont dans le paradis, c'est Ibrahim qui s'occupe d'eux ».

(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°603)

 

  • Louer Allah et prononcer l'Istirdja° lorsque la personne est éprouvée par la perte d'un de ses enfants.
Quand l’enfant d’un fidèle serviteur meurt, Allah dit à Ses anges : « Vous avez saisi l’âme de l’enfant de Mon serviteur ? »

– « Oui »

– « Vous vous êtes donc emparés du fruit de son cœur ? »

– « Oui »

– Qu’est-ce que Mon serviteur a dit ? »

– « Il T’a loué et a prononcé l’istirdja°

– « Construisez-lui une maison au paradis et appelez-la « Maison de Louanges »
Déclaré « Hassan » par al-Albani dans as-Silsila as-Sahiha (1408).

° l'Istirdja' = Allahou A'lam mais il semble qu'il s'agisse de la formule : " Nous sommes à Allah et c'est vers lui qui nous retournero
ns". Formule que l'on prononce en cas de malheur: "Il n’y a d’autre divinité qu’Allah Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange, Il donne la vie et donne la mort. Il est vivant et ne mourra jamais. Le bien est dans Sa main et Il est capable de toute chose."
  • Abu Hassan rapporte :
"Deux de mes enfants étant décédés, je dis à Abu Hurayra : "As-tu entendu du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم un hadith à nous rapporter qui puisse nous consoler de la mort de nos proches ?"

"Oui, le voici :

"Leurs enfants [morts] seront "les fretins" (enfants bienheureux) du Paradis.

Quand l'un d'eux rencontrera son père, [ou a-t-il dit : ses père et mère], il le saisira par le bout de son habit ou le mènera par la main, tout comme je te tiens par le bout de ton habit, et ne le quitte point jusqu'à le faire entrer au Paradis" "

[Hadith rappporté par Muslim]

 

 

DSCN0387

(crédit photo: papa)

 

Lien vers une video d'une khotba concernant la perte de son enfant: ici. (c'est bilingue arabe-français).

 

Al hamdulillah, quelle bonne nouvelle nous est annoncée, quelle joie, quel honneur de savoir que ma petite princesse est avec le Prophète Ibrahim (Alleyhi salam).

 

 

****************************************************************************************************************************************************

Une dernière chose avant de te souhaiter une bonne journée:

pour être prévenue des nouveaux articles publiés sur le blog, abonne toi!

dans la colonne de droite, entre ton adresse mail sous le mot "newsletter".

à bientot inch Allah !

fiamanillah

 

 

 

 

 

 

 





 

 

 

 

 

Posté par oumsalem à - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Deuil périnatal #2 : trouver l'apaisement dans l'Islam

    Salam aleyki
    Ma Sha Allah barakAllahufik pour ce rappel si delicat!

    qu'Allah te récompense et t'accorde le paradis afin de pouvoir te retrouver avec Aisha 💖
    En effet la peine de ne pas pouvoir l'avoir auprès de toi semble moins difficile sachant qu'elle est avec l'ami d'Allah, ma Sha Allah 💞

    Posté par Jdessinemespatro, 12 mai 2018 à 18:34 | | Répondre
    • waleykoum salam wa rahmatullah okhti, amin! qu'Allah te l'accorde à toi aussi et les tiens.
      wa fiki barak.
      oui ça rempli mon coeur de gratitude al hamdulillah!

      Posté par oumsalem, 12 mai 2018 à 23:19 | | Répondre
  • Assalam aleykom

    Magnifique rappel ma sha Allah...

    Moi non plus je ne sais pas comment on peut faire face à de telles épreuves sans la foi...

    Qu'Allah vous réunisse tous les membres de votre famille au Paradis

    Posté par EmilieOmKalthoum, 12 mai 2018 à 18:58 | | Répondre
    • waleykoum salam wa rahmatullah okhti, amin et vous aussi.
      al hamdulillah, magnifique d'être musulman!

      Posté par oumsalem, 12 mai 2018 à 23:13 | | Répondre
  • As Salem aleykoum,
    Je partage ta peine j'ai vécu la même épreuve j'ai perdu ma petite puce à 7 mois de grossesse alors que tout allait bien, sauf qu'un jour son petit cœur s'est arrêté de battre sans aucune explication, c'est mon premier bébé et cest très compliqué à vivre je trouve de repos que dans la spiritualité....
    Qu'allah t'aide et veille sur tout tes petits bout de choux inshallah.

    Posté par Nass, 04 septembre 2018 à 21:51 | | Répondre
    • waleykoum salam wa rahmatullah okhti,
      excuse moi je répond tard à ton message n'ayant pas eu de bonne connexion plus tôt.
      subhanallah, Lui Seul sait dans Sa grande sagesse pourquoi Il t'a retiré ton petit trésor. C'est une épreuve très dure surtout pour une 1er bébé... qu'Allah te donne la patience et apaise ton coeur. Qu'Allah te récompense pour cette épreuve. Qu'Allah te donne une belle descendance pieuse et en bonne santé.
      amin à tes doua's okhti, barak allahu fiki.

      Posté par oumsalem, 18 septembre 2018 à 10:22 | | Répondre
Nouveau commentaire